Championnat suisse d'orthographe

OrthoSuisse – Depuis 1988

Règlement

A. Généralités

Le Championnat Suisse d’Orthographe a pour but de mettre en valeur l’orthographe sous la forme d’un jeu et de promouvoir le bon usage de la langue française.

B. Concurrents

Les concurrents sont répartis en trois catégories :

  • Les juniors : les concurrents qui ont moins de 18 ans durant l’année civile 2014
  • Les seniors : les concurrents qui ont plus de 18 ans durant l’année civile
  • Les champions : les seniors qui ont été les vainqueurs dans l’une ou plusieurs des compétitions suivantes :
  • Le championnat valaisan d’orthographe
  • Le championnat suisse d’orthographe depuis sa création
  • La Dictée de Pivot ( championnat de France, puis championnat du Monde) de 1984 à 1992
  • Les Dicos d’or de 1993 à 2005
  • Le championnat de Belgique de 1972 à 2002
  • La Dictée des Amériques
  • La dictée organisée par le magazine  » Les Timbrés de l’Orthographe »

REMARQUE: Les juniors ne sont pas concernés par la catégorie « Champions ».

IMPORTANT: Désormais, dès l’édition 2014, seul(e)s, les concurrentes et concurrents de la catégorie seniors pourront lutter pour le titre de championne ou champion suisse d’orthographe.

C. Exclus

Sont exclus les personnes engagées dans le comité d’organisation et dans le jury, ainsi que les membres de leurs familles.

D. Les épreuves

La demi-finale suisse est organisée sous la forme d’une dictée organisée dans le cadre du Salon du Livre et de la Presse de Genève.

La correction des épreuves et la proclamation des résultats se feront dans les jours qui suivent sous le contrôle du jury ( http://www.orthosuisse.ch ).

Les copies corrigées ne sont pas rendues aux candidats.

La finale suisse est prévue à ( le site n’est pas encore défini ), sous la forme d’une dictée.

Les concurrents se présenteront aux épreuves munis d’une pièce d’identité et de stylos à encre bleue ou noire. Ces exigences sont valables pour les deux épreuves.

Aucun document autre que ceux distribués n’est autorisé et toute tricherie constatée entraînera l’exclusion du concurrent.

Les titres de champion seront attribués dans chaque catégorie aux concurrents ayant commis le moins de fautes. Les éventuels ex æquo seront départagés par des tests complémentaires.

La catégorie Open est ouverte à tous les concurrents qui ne se sont pas présentés à la demi-finale.

Les anciens champions (voir au point B) ne sont pas admis à concourir dans la catégorie open.

E. Divers

Les décisions du comité d’organisation et du jury sont sans appel.

Les ouvrages de référence retenus par le comité sont les suivants :

Pour l’orthographe, le « Petit Larousse Illustré » et le « Petit Robert » 1 et 2 dans leurs dernières éditions.

Tous les mots de la dictée doivent obligatoirement figurer dans l’un ou l’autre de ces dictionnaires.
Pour la grammaire, « Pièges et difficultés de la langue française » de Jean Girodet, Editions Bordas, « Grammaire du français classique et moderne » Wagener et Pinchon, dernières éditions .

Le jury a notamment pour tâche de contrôler les textes de la demi-finale et de la finale, afin qu’ils soient en conformité avec l’usage de la langue française et qu’ils ne prêtent en aucune manière à confusion. Il supervisera également le travail des correcteurs et vérifiera si les inscriptions des concurrents sont conformes au règlement.

En participant au Championnat Suisse d’Orthographe, les concurrents acceptent le présent règlement et déclarent s’y soumettre sans réserve.

Fait à Sion, le 24 avril 2013, mis à jour le 3 août 2016

Francis Klotz et Michel Rothen

%d blogueurs aiment cette page :