Championnat suisse d'orthographe

OrthoSuisse – Depuis 1988

2012

SALON DU LIVRE DE GENEVE, demi-finale 2012

Un camé(e) chez ma tante

Je l’avais rencontré au mont-de-piété où il était venu mettre en gage un camée, une superbe sardonyx, véritable chef-d’œuvre de la glyptique antique, qui représentait un groupe de satyres épiant, derrière un rideau de laîches, Psyché et ses suivantes au bain.

Dans le café où nous nous étions attablés devant un verre de graves grand cru classé qu’il avait tenu à me faire déguster, il me confia que cette pierre d’une extrême finesse avait été offerte par l’empereur Tibère à son précepteur. En 410, lors du sac de Rome, elle tomba entre les mains d’un reître des hordes wisigothes qui en fit cadeau à son amie, une espèce de pythonisse byzantine.

Elle resta dans la famille de cette femme jusqu’à l’arrivée des croisés à Constantinople, où elle fut dérobée par un page caennais qui, ignorant sa valeur, la remit à son seigneur. De retour en Normandie, celui-ci la mit sous clé dans une salle du donjon de son château fort. Survint la guerre de Cent Ans accompagnée de son cortège d’exactions. Le château fut incendié et la pierre perdue, oubliée.

Quelque quatre siècles et demi plus tard, un promeneur qui cueillait des champignons la retrouva, quasi intacte, au milieu d’un groupe de pézizes, dans le chaos des ruines. Il voulut en faire don au Louvre qui, doutant de son authenticité, la refusa.

De dépit, il la vendit à un lord anglais, celui-là même qui avait fait mettre au British Museum – les avait-il volées ou achetées ? – les métopes sculptées du Parthénon représentant le combat des Lapithes et des Centaures. L’Anglais mourut en 1841 en léguant par testament le fameux camée à mon ancêtre, qui, propriétaire d’une bonneterie et d’une chapellerie dans le Marais, était devenue et sa fournisseuse en couvre-chefs et son amie intime.

Il se tut un long moment, puis, jetant tout à coup sur la table une liasse de billets de cent euros, il soupira : «Et voilà tout ce qui reste de cette histoire ! Mon camée chez ma tante ! Quelle tristesse ! Mais je n’avais pas le choix. Mes lignes de coke me coûtent de plus en plus cher.» Puis il se leva brusquement, reprit les billets et me salua, me laissant régler l’addition.

 

F. Klotz

Sous le contrôle du jury

Présidé par P. Mayoraz

Variantes : bonnèterie, pezizes, centaures, laiches, coutent, reitre

Commentaires dictée demi-finale 2012:

 

La France au pouvoir

Chez les seniors, les concurrents français occupent les premières places de la demi-finale de l’édition 2012 du championnat suisse d’orthographe. Charge à leurs poursuivants helvétiques de travailler dur pour refaire leur retard d’ici au 25 août, date de la finale du championnat qui aura lieu, comme l’exige la tradition, à Chamoson à l’occasion du Village du livre.

Principales fautes commises lors de cette demi-finale, l’excès de majuscules. On va pourtant au mont-de-piété ou chez ma tante comme à l’église même si cela devrait être moins souvent. Quelques mots un peu plus rares dans nos conversations ont aussi fait chuter nombre de candidats, même si la dernière édition du Larousse accepte reitre, coute ou laiche. Merci à Guillaume Terrien de nous l’avoir signalé. Nous n’aurions pas compté faute, mais personne n’a choisi ces graphies ultramodernes.

Rendez-vous à tous à Chamoson en août.

 

Pierre Mayoraz, président du jury

 

 

Résultats:

 

Juniors:

1. Guy Bettschart, Sion, 8 fautes

2. Hadrien Praz, Sion, 9 fautes

Viviane Hirt, Ferney-Voltaire, F, 9 fautes

 

Seniors:

1. Guy Deschamps, Saint-Martin-des-Besaces, F, 1 faute

2. Patrick Tissot, Ayze, F, 2 fautes

Guillaume Terrien, Grenoble, F, 2 fautes

Yves Scheller, Choulex, 5 fautes

Catherine Cadury, Bâle, 5 fautes

Magali Rhoner, Delémont, 5 fautes

 

DICTEE DE LA FINALE DU CHAMPIONNAT SUISSE D’ORTHOGRAPHE 2012

Chamoson, le 25 août 2012

NONANTE-TROIS

Lors d’un vide-grenier dans un village briard, elle s’était rendue acquéreur de Quatrevingt-Treize, roman de Victor Hugo, qui se déroule sous la Révolution, pendant la Terreur. C’était un in-dix-huit sur hollande en demi-maroquin comportant un envoi de la main de l’auteur à Judith, la fille de Théophile Gautier.

Toute à sa lecture ou tout étourdie, elle l’oublia un jour sur un banc public. Une vieille dame le trouva et l’offrit à son petit-fils chez qui ce roman détermina une vocation d’historien de la chouannerie bien qu’il dût plus tard sa notoriété à Vie et destin des Noirs marrons réunionnais, un ouvrage certes sans lien avec son sujet favori, mais qui fit quelque bruit dans le landerneau universitaire.

Entre-temps, il avait prêté le roman à une amie qui, bâillant d’ennui, atteignit à grand-peine la page quatre-vingt. Au lieu de le rendre à son propriétaire, elle le revendit dans une bouquinerie où un bibliophile eut vite fait de se l’approprier. Après que ce dernier fut cambriolé, un S.D.F. retrouva le livre dans un conteneur. Croyant déceler dans le titre un signe du destin, il joua le quatre, le vingt et le treize au tiercé du P.M.U. et gagna une somme record. Dès lors, le poète de Odes et ballades devint son idole.

(Dictée des juniors)

A la mort de cet homme, l’ouvrage échut à sa nièce qui faisait partie des ayants droit à l’héritage. Tête de linotte un peu follette, cette petite sotte s’en servit pour caler une encoignure en marqueterie de Boulle. Voyant cela, son mari, ulcéré, en fit don à leur voisin, un O.R.L. dont il savait la passion pour Hugo. Sa fille le lui emprunta, mais se le fit subtiliser dans son baise-en-ville par un pickpocket.

Après avoir arraché la page avec l’autographe de Victor Hugo pour la mettre en vente sur l’internet, déçu par son butin, le mauvais drôle abandonna le livre dans une rame de métro faisant ainsi le bonheur d’une immigrée burkinabé, une rhabdomancienne, qui l’expédia au pays, à son frère féru de belles-lettres. L’ayant lu, il le lui renvoya. Elle habitait en Seine-Saint-Denis, dans le neuf trois ou dans le …quatre-vingt-treize.

 

F. Klotz

Sous le contrôle du jury

Présidé par P. Mayoraz

Variantes qui ont été admises par le jury :

Quatrevingt-treize, Odes et Ballades, neuf-trois, Neuf-trois, Neuf-Trois, Quatre-vingt-treize, Quatre-Vingt-Treize, Vies et destins …, ORL, PMU, SDF

Phrases subsidiaires :

1 . Sur ma recommandation expresse, ce polichinelle bouffi et mafflu emprunta exprès la voie express pour m’apporter la lettre exprès. Ayant bu son express, il repartit illico pour Istanbul par l’Orient-Express.

2 . Il élevait dans son zoo une tortue caret ou caouane, un bubale, un éland d’Afrique, deux grands nilgaux (nilgauts), un mandrill, une mouffette et cinq scinques.

Résultats:

Classement seniors sélectionnés à Genève:

1 Terrien Guillaume Grenoble (F) 2 f

2 Deschamps Guy St-Martin-les-Besaces (F) 3 f / 0 ps

3 Fattore Daniel Fribourg Champion suisse 2012 3 f / 1 ps

4 Tissot Patrick Ayse (F) 5 f / 1 ps

5 Emery Marc Baden 5 f / 4 ps

6 Combe Michel Sion 6 f / 2 ps

7 Saucy Antoine Porrentruy 6 f / 3 ps

8 Jaques Eveline Genève 6 f / 4 ps

9 Scheller Yves Choulex 7 f / 3 ps

9 Rohner Magali Delémont 7 f / 3 ps

10 Garnier Benjamin St-Etienne 7 f / 4 ps

 

Classement juniors sélectionnés à Genève:

1 Guibentif Tom Habère-Lullin (F) 9 f / 3 ps

2 Hirt Viviane Ferney-Voltaire (F) 9 f / 3 ps

Les deux premiers ont été départagés par une dictée « mort subite »

3 Praz Hadrien Sion Champion suisse 2012 10 f

4 Formaz Samantha Chamoson 11 f

5 Bettschard Guy Sion 12 f

Classement seniors de la catégorie ouverte du jour:

1 Delafontaine Benoît Echichens 2 f

2 Aviolat Isabelle Saint-Pierre-de-Clages 9 f

3 De Morsier Claire Sion 10 f

4 Burnier Agnès Clarens 13 f

5 Crisinel Jean-Luc Lutry 14 f

6 Moix Guillaume Vétroz 15 f

Classement juniors de la catégorie ouverte du jour:

1 Zeizer Melissa Leytron 6 f

2 Délèze Anouk Veysonnaz 9 f

3 Menoud Ludivine Chavannes sous Orsonnens 11 f

4 Monod Patricia Bieudron 12 f

%d blogueurs aiment cette page :